Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Le président égyptien, Abdel Fattah El-Sissi, a appelé les Égyptiens à la «constance» face à des conditions économiques «difficiles pour le monde entier», affirmant que la guerre entre la Russie et l’Ukraine n’est “pas notre affaire”.

Les déclarations d’Al-Sissi, en marge de la première conférence de l’Alliance nationale pour l’action civile pour le développement, lundi, interviennent dans des conditions économiques défavorables qui ont entraîné une escalade de l’inflation et des prix élevés, dans un contexte de baisse de la valeur de la livre égyptienne. contre le dollar (27,65 livres pour un dollar).

Al-Sissi a déclaré, s’adressant aux Égyptiens : « Sommes-nous, en tant qu’État et peuple, incapables de résister à un défi ou quoi ? », ajoutant : « Si la situation de l’Égypte est difficile, l’abandonnerons-nous ?… Et si la situation de l’Égypte est difficile, le peuple égyptien l’abandonnera ? Est-ce que nous sommes entrés dans des guerres et des aventures et y avons gaspillé de l’argent ? Egypte?”

Le président égyptien a évoqué les répercussions de la guerre russe en Ukraine sur l’économie de son pays, affirmant que “cette guerre n’est pas la nôtre, et la crise n’est pas la nôtre… mais l’Egypte en paie le prix comme tous les pays du monde”. .

Al-Sisi a déclaré : « Ô groupe, écoutez-nous, non pas parce que nous sommes plus véridiques que les autres, mais (parce que) nous sommes plus conscients de l’ampleur du défi que les autres, et les déclarations et les solutions sont présentées par l’État, et donc toute diligence des autres n’est ni détestée ni rejetée, mais cause la confusion et dérange les gens.. Si j’étais Aujourd’hui, je te craignais, quel en serait le résultat ? Est-ce à votre avantage… Non.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *