Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – La Confédération africaine de football a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les propos “politiques” tenus lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations pour les locaux (Al-Shan) en Algérie, après une ferme condamnation de la Fédération Marocaine de Football.

Le petit-fils du leader sud-africain, Nelson Mandela, a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture du tournoi : « N’oublions pas la dernière colonie africaine, le Sahara occidental, et luttons pour sa libération.

A la suite de ces déclarations, la Fédération marocaine de football a publié le 14 janvier un communiqué dénonçant les “pratiques infâmes et les manœuvres ridicules” lors de la cérémonie d’ouverture.

La Fédération marocaine a considéré ces déclarations comme “une violation flagrante des lois régissant les manifestations de football qui se déroulent sous la bannière de la Confédération africaine de football”. La déclaration marocaine a indiqué que le but du discours prononcé lors de la cérémonie d’ouverture était “de faire passer des erreurs politiques qui n’ont rien à voir avec le football”.

La Fédération marocaine a également dénoncé “les propos racistes adressés aux supporters marocains, dont la civilité et la noblesse de moralité sont universellement reconnues, par les supporters présents au match d’ouverture”, selon le communiqué.

La Fédération marocaine a indiqué qu’elle avait écrit à l’Union africaine pour assumer ses responsabilités à cet égard.

L’Union africaine a répondu par une déclaration publiée sur son site officiel, dans laquelle elle affirmait son engagement à la non-ingérence dans les affaires politiques et sa neutralité absolue à cet égard, et indiquait que les déclarations entendues lors de la cérémonie d’ouverture “ne sont pas les déclarations de l’Union africaine et ne reflètent pas ses visions et opinions en tant qu’institution politiquement neutre », a-t-il déclaré.

Al-Kaf a confirmé qu’il ouvrira une enquête sur ces déclarations et fera le point sur les résultats auxquels elle parviendra.

Il est à noter que l’équipe nationale marocaine n’a pas participé à cette édition en raison du refus de l’Association de football de faire voyager la mission via des compagnies aériennes non marocaines en raison de l’interdiction par l’Algérie de faire voler des avions Royal Moroccan Airlines sur son territoire, compte tenu des divergences politiques entre les deux pays sur le Sahara Occidental.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *