Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Après que la nouvelle de l’échouement du navire «Glory» dans le canal égyptien de Suez a circulé lundi, l’Autorité du canal de Suez a expliqué que les machines du navire avaient subi un dysfonctionnement technique soudain, tandis que les locomotives de l’autorité se précipitaient. pour le remorquer jusqu’à la zone “Al-Balah” pour réparation. vacances.

Le lieutenant-général Osama Rabie, chef de l’Autorité du canal de Suez, a déclaré dans un communiqué que l’équipe de sauvetage maritime de l’autorité “a traité avec professionnalisme une panne technique soudaine des machines du cargo vraquier GLORY au kilomètre 38, qui passait dans le convoi nord sur son voyage de la Turquie vers la Chine », ajoutant que « des travaux sont en cours sur le diamètre du navire inactif de 51 kilomètres, et la numérotation du canal.

Rabih a affirmé que l’Autorité du canal de Suez possède “l’expertise en matière de sauvetage et les capacités d’assurance de navigation et techniques nécessaires pour faire face de manière professionnelle aux urgences potentielles”.

Il a déclaré: “4 locomotives ont été poussées vers l’avant par la locomotive de Port-Saïd d’une résistance à la traction de 95 tonnes, pour faire face rapidement à la situation et remorquer le navire, lui permettant de reprendre la traversée du canal jusqu’à ce qu’il s’arrête au point le plus proche dans le zone d’Al-Balah pour réparer le dysfonctionnement.

Le communiqué de l’Autorité du canal de Suez indique que le navire mesure 225 mètres de long, 32 mètres de large et a une jauge de 41 000 tonnes. L’agence maritime est affiliée à Inchcape.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *