Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Le Premier ministre égyptien, Mustafa Madbouly, accompagné de 7 de ses ministres, a visité le gouvernorat du Nord-Sinaï, situé au nord-est du pays ; Pour suivre la mise en œuvre d’un certain nombre de projets de développement et de services là-bas, lors de la première visite du Premier ministre dans le nord du Sinaï depuis son entrée en fonction en juin 2018, et après une absence depuis 2013 à la suite d’attaques armées dans le gouvernorat.

Au cours de sa visite, Madbouly a inspecté les projets de construction de la nouvelle ville de Rafah, de la station de transformation Sheikh Zuweid, de l’Université Al-Arish, du port maritime d’Al-Arish, de l’hôpital Al-Arish et d’une usine de dessalement d’eau de mer.

Madbouly a déclaré, lors d’une conférence de presse, que “la présence dans le gouvernorat du Nord-Sinaï, et la capacité de se déplacer en toute sécurité sur les routes et les champs, n’auraient pas été atteintes sans les sacrifices de milliers de martyrs des forces armées, de la police et des civils, qui ont enregistré leurs sacrifices sur chaque pouce de cette terre.

Un membre de la Chambre des représentants du gouvernorat du Nord-Sinaï, Sami Kamel, a estimé que la première visite du Premier ministre dans les villes du Nord-Sinaï « est un message interne et externe sur la stabilité de la situation sécuritaire dans le gouvernorat, et l’élimination de terrorisme dans tout le gouvernorat, et c’est aussi un message clair aux agences gouvernementales pour qu’elles démarrent rapidement des projets de développement. Et des services pour la population de la province, en application des directives du Président de la République.

Kamel a ajouté, dans des déclarations exclusives à CNN en arabe, que les députés du Nord-Sinaï ont appelé à la nécessité de prêter attention aux secteurs productifs, en particulier l’industrie et l’agriculture.

Le gouvernement égyptien met en œuvre plusieurs projets pour le développement du nord du Sinaï, notamment l’établissement de la nouvelle ville de Rafah comme alternative à l’ancienne Rafah. La nouvelle ville comprend plus de 10 000 logements et 400 maisons bédouines. Une station de transformation électrique a été établie à Sheikh Zuweid, le développement du port d’Arish pour un coût de 4 milliards de livres égyptiennes (135,6 millions de dollars), la construction de l’hôpital d’Arish et une usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité totale de 300 000 mètres cubes. . Du quotidien.

Des travaux sont également en cours pour construire une énorme conduite d’eau s’étendant jusqu’au centre du Sinaï pour cultiver 756 000 feddans, en plus de chercher à établir des fermes piscicoles et à agrandir l’usine de dessalement d’eau de mer dans la ville d’Arish.

Dans un rapport officiel, publié en avril 2022, le gouvernement égyptien a révélé qu’il avait dépensé 700 milliards de livres (23,7 milliards de dollars) pour développer la péninsule du Sinaï au cours des 8 dernières années, et le volume des investissements publics consolidés en 2021/2022 s’élevait à environ 45,1 milliards de livres (152,5 milliards de dollars). Million de dollars).

Aida al-Sawarka, membre de la commission parlementaire de la défense et de la sécurité nationale, a déclaré que la visite du Premier ministre est porteuse de deux messages. Le premier est que le nord du Sinaï est sûr, que le terrorisme a été éliminé et que la situation sécuritaire dans toutes les parties du gouvernorat a été maîtrisée, et le second est que la période à venir verra une accélération du rythme de développement et la mise en place de nombreux projets nationaux pour servir la population et attirer davantage d’investissements, en plus de projets de services tels que l’Université d’Arish, qui comprend 7 universités, et le retour du travail à la Cour du Nord du Sinaï après sa suspension pendant plusieurs années.

3 juges ont été tués dans le nord du Sinaï en mai 2015, dont le frère cadet de l’actuel ministre de la Justice, Omar Marwan, qui a participé à la visite avec le Premier ministre, qui comprenait l’inspection d’une des salles portant le nom de son frère martyr.

Selon une précédente déclaration du président Abdel Fattah El-Sisi en avril de l’année dernière, le nombre de victimes d’attaques armées a atteint 3 277 martyrs et plus de 12 000 blessés depuis 2013.

Al-Sawarka a ajouté, dans des déclarations exclusives à CNN en arabe, que les habitants du nord du Sinaï rêvent de mettre en œuvre d’immenses projets nationaux pour créer des opportunités d’emploi pour les jeunes, et qu ‘«il existe déjà des projets en cours de mise en œuvre à l’heure actuelle, notamment le nouvelle ville de Rafah, l’usine de dessalement d’eau de mer et les stations de transformation de puissance. , soulignant la nécessité de se concentrer sur le dossier des infrastructures à travers l’aménagement des routes intérieures et des axes principaux et la mise en place des usines d’eau et d’électricité nécessaires pour démarrer le développement.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *