Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a déclaré lundi que son pays était “prêt à reprendre les relations avec l’Arabie saoudite et à ouvrir les ambassades des deux pays si Riyad est prêt pour cela”.

“Nos pourparlers avec l’Arabie saoudite se poursuivent sur la voie de la diplomatie officielle, et nous sommes prêts à reprendre des relations normales et à ouvrir des ambassades dès que la partie saoudienne sera prête”, a ajouté Abdullahian, lors d’une conférence de presse en marge du troisième dialogue de Téhéran. Forum, selon l’agence de presse iranienne “IRNA”.

Il a poursuivi : « La partie saoudienne doit décider comment poursuivre une politique constructive » avec Téhéran.

“Nous nous félicitons de la restauration de la confiance et de la coopération constructive avec les pays voisins, en particulier les pays du Golfe”, a-t-il déclaré, exprimant la volonté de l’Iran de tenir une réunion au niveau des ministres de la Défense et des Affaires étrangères des pays voisins et des pays riverains du Golfe pour “établir la sécurité dans la région en coopération avec ces pays et pour que nous profitions d’un monde de paix.

Il convient de noter que le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a déclaré, dans des déclarations précédentes après le sommet Golfe-Chine à Riyad, au début de ce mois, que l’Iran fait « partie de la région et est un voisin, et nous continuerons à étendre notre main, dans la poursuite d’une relation positive qui sert la stabilité et le bien-être de la région. nos peuples ».

Il a ajouté, dans ses propos, qui ont été rapportés par la chaîne saoudienne “Al-Ikhbariya” sur Twitter, qu'”une partie de la sécurité et de la stabilité de la région, sans aucun doute, passe par une relation positive entre les pays de la région et L’Iran, parce qu’en fin de compte, il fait partie de la région, et il n’y a pas de place pour la stabilité dans la région, sauf avec une relation. Bon, entre le Royaume d’Arabie Saoudite et les pays du Golfe et d’autres pays de la région, avec notre voisin l’Iran.

Il a expliqué: “Nous continuerons à lutter pour cela, et nous continuerons à tendre la main à nos voisins et à l’Iran, cherchant à trouver un moyen pour cette relation positive, et nous entendons de temps en temps des déclarations positives de leur part, et nous espérons que nous pourrons tous les traduire en une véritable relation positive qui ne sert pas seulement la stabilité de la région. Mais cela sert le bien-être de tous nos peuples, que ce soit le peuple du Royaume ou le peuple iranien, et cela est disponible, mais cela exige de la positivité et du sérieux de toutes les parties, et nous accueillons toutes les parties qui cherchent à exploiter l’atmosphère appropriée pour ça.

Il convient de noter que l’Irak sert de médiateur entre Riyad et Téhéran et a accueilli un certain nombre de cycles de négociations entre les deux pays.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *