Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Des militants ont diffusé sur les réseaux sociaux des clips vidéo et des images de condoléances pour le colonel Abdulaziz Al-Dalabeh, directeur adjoint de la police de la ville de Ma’an (environ 218 km) au sud de la capitale, Amman, qui a été tuée par des « balles de terroristes », selon ce qu’elle a rapporté. autorités jordaniennes.

Les militants ont fait circuler des photos et des clips vidéo du monarque jordanien, le roi Abdallah II et de son oncle, le prince Hassan bin Talal, alors qu’ils présentaient leurs condoléances et entendaient la phrase “Nous sommes pour le bien de la patrie, monsieur” par l’un des récipiendaires du roi, au moment où il est descendu de la voiture.

L’assassinat du colonel Al-Dalabeh intervient à la lumière d’un état de tension dans plusieurs gouvernorats du pays, après que les chauffeurs de camions et divers moyens de transport ont annoncé une grève il y a plus de 10 jours dans le contexte d’une décision gouvernementale d’augmenter les prix du carburant . Obstacle, des chargements de marchandises sont bloqués.

Le communiqué officiel publié par la Sûreté générale indiquait : « Le martyre du colonel Abd al-Razzaq al-Dalabeh est survenu à la suite d’une blessure par balle à la tête, alors qu’il faisait face à des émeutes menées par un groupe de vandales et hors-la-loi dans la région de Husseiniya du gouvernorat de Ma’an.

Dans leur déclaration, les autorités ont souligné ce qu’elles ont décrit comme “frapper d’une main de fer toute personne qui tente d’attaquer des vies et des biens publics et menace la sécurité de la patrie et des citoyens, en mettant l’accent sur la protection de la liberté d’expression et le traitement des force avec des émeutes et du vandalisme.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *