Le Caire, Egypte (CNN) – L’indice principal de la Bourse égyptienne a augmenté de 22,17% en 2022, pour enregistrer une augmentation annuelle pour la première fois en deux ans, et la capitalisation boursière s’est approchée du niveau d’un billion de livres, pour clôturer à 961,2 milliards de livres (38,9 milliards de dollars).

Les experts ont attribué les raisons de cette hausse à la baisse du taux de change de la livre égyptienne par rapport au dollar, qui a entraîné une réévaluation des sociétés cotées, et une amélioration des marges bénéficiaires de certaines d’entre elles.

La couleur verte a dominé la performance de tous les indices boursiers, menés par l’indice EGX 100 à pondérations égales avec un taux de croissance de 27,35 %, suivi de l’indice EGX 70 à pondérations égales de 27,26 %, et l’indice des bons du Trésor a augmenté au cours de la deuxième année depuis son lancement de 12,56 %.

Le Dr Mutasim Al-Shahedi, vice-président du conseil d’administration d’Horizon Securities Trading Company, a attribué les raisons de la hausse du marché boursier au cours de l’année 2022 à deux facteurs ; Premièrement, le changement d’un certain nombre de leaders du marché des capitaux, qui s’est traduit par le rétablissement de la confiance des concessionnaires dans l’investissement en bourse. Deuxièmement, l’application d’un système de taux de change flexible de la livre par rapport aux devises étrangères, qui a fortement affecté l’évaluation des sociétés cotées en bourse, qui a encouragé le retour de l’investissement en bourse pour préserver l’épargne des citoyens, ce qui est apparu dans le retour des achats par les investisseurs locaux de manière significative.

Le mois d’août dernier a vu des changements dans les départements du marché des capitaux, puisque le Dr Muhammad Farid Saleh a été transféré de la présidence de la Bourse à l’Autorité générale de surveillance financière pour succéder au Dr Muhammad Omran, et que Rami Al-Dukani l’a remplacé à la présidence de la Bourse de valeur.

Al-Shahedi a ajouté, dans des déclarations exclusives à CNN en arabe, qu’il existe d’autres facteurs internes qui ont affecté l’amélioration des résultats commerciaux de certaines sociétés cotées en bourse, notamment la baisse du prix de la livre, qui a conduit à une augmentation de la compétitivité des produits égyptiens, en particulier des engrais, sur les marchés d’exportation, ce qui a entraîné une augmentation des recettes d’exportation et des marges bénéficiaires plus élevées. De même, la hausse des taux d’intérêt a eu un impact positif sur le secteur bancaire, et a entraîné une augmentation des revenus des banques cotées, ce qui s’est reflété dans leur performance en bourse, notamment la part de la Commercial International Bank, qui augmenté à des taux élevés.

Le taux de change de la livre a diminué de 57% par rapport au dollar en 2022, et le prix moyen du dollar a enregistré 24,68 livres à l’achat et 24,76 livres à la vente à la Banque centrale.

Mutasim Al-Shahedi estime que la poursuite de la hausse du marché boursier au cours de la nouvelle année dépend de plusieurs facteurs, notamment la capacité du gouvernement à mettre en place un système de taux de change flexible de façon permanente, unifier le taux de change en éliminant le marché parallèle, dans le but de attirant d’énormes investissements étrangers directs et réalisant des recettes record grâce aux revenus du tourisme qui dépassent 15 milliards de dollars. et la reprise de taux de croissance économique élevés.

Il y a deux semaines, le Fonds monétaire international a accepté de prêter à l’Égypte 3 milliards de dollars dans le cadre d’un programme de réforme de l’économie égyptienne, qui comprenait un passage permanent à un régime de taux de change flexible et une réduction des taux d’inflation.

Mohamed Hassan, directeur général de Blom Egypt, a convenu avec lui que la baisse du taux de change de la livre par rapport au dollar est le principal facteur de la hausse du marché boursier en 2022 car il a réévalué à nouveau les actions en dollars, ce qui prouve son discours sur la montée du marché boursier à des niveaux record suite à la décision de la Banque centrale en octobre. La dernière première consistait à réduire le taux de change de la livre.

Hassan a identifié, dans des déclarations exclusives à CNN en arabe, les secteurs en hausse les plus importants du marché boursier au cours de l’année 2022, qui sont l’immobilier, les banques, les services financiers non bancaires et les ressources de base, y compris les entreprises de ciment et de fer, et a ajouté que la plupart des secteurs ont enregistré une hausse positive cette année et que leurs bénéfices se sont considérablement améliorés.

Et il s’attendait à ce que le marché boursier continue de monter en 2023, à condition qu’il assiste à un mouvement occasionnel au cours du premier trimestre de la nouvelle année après la hausse survenue à la fin de l’année écoulée, suivie d’une forte hausse après le mois du Ramadan, de sorte que l’indice principal de la bourse teste le niveau de 18 000 points, et qu’il puisse le dépasser à des niveaux plus élevés, et lier la réalisation de cela L’amélioration de la performance de l’économie égyptienne après avoir contrôlé les taux d’inflation, à partir du deuxième trimestre 2023, et une relative stabilité du taux de change, qui favorise l’injection de nouveaux investissements étrangers.

Les transactions des investisseurs locaux ont dominé 77,6 % des transactions en bourse en 2022, et les étrangers ont enregistré une vente nette de 25 milliards de livres (1 milliard de dollars), tandis que les Arabes ont enregistré un achat net de 2,4 milliards de livres (98,9 millions de dollars).



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *