Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue égyptien, Abdel Fattah El-Sissi, se sont serré la main pour la première fois en présence de l’émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad, en marge de leur présence à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde à Doha, dimanche soir.

Un clip vidéo a montré le moment où les deux dirigeants se sont serré la main, et le cheikh Tamim bin Hamad était à côté d’eux. Certains ont qualifié la poignée de main d'”historique”.

Cela intervient au moment où la chaîne “Cairo News” rapportait qu'”un sommet égypto-turc se tient en marge de l’ouverture de la Coupe du monde au Qatar entre le président égyptien Abdel Fattah El-Sissi et son homologue turc, Recep Tayyip”. Erdoğan.

Il a également attiré l’attention sur la disposition du siège de Sissi et d’Erdogan dans la tribune des hauts fonctionnaires assistant à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde, au milieu de commentaires mitigés.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a séparé Sissi d’Erdogan, parmi les dirigeants arabes et internationaux qui ont assisté à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde.

Les tensions ont entaché les relations entre l’Égypte et la Turquie, à la suite du différend sur l’évolution politique au Caire depuis 2013. Les deux pays ont tenu des « pourparlers exploratoires » au Caire en mai 2021.

En juillet dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il n’y avait aucune raison d’élever le niveau des relations avec l’Égypte, a-t-il déclaré dans des déclarations à la chaîne officielle turque “TRT”.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *