(CNN) – L’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations Unies a annoncé mardi que l’Iran avait commencé à enrichir de l’uranium à 60%, proche de la qualité militaire, dans son réacteur nucléaire de Fordow près de Qom.

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a déclaré, dans son dernier rapport, que l’Iran “a commencé à produire de l’uranium hautement enrichi jusqu’à 60 % en utilisant deux séries consécutives de centrifugeuses IR-6 à l’usine de Fordow, en plus à cette production qui a eu lieu à Natanz. Depuis avril 2021.

L’uranium enrichi à 90% ou plus est nécessaire pour construire une bombe nucléaire.

L’agence a ajouté, dans son rapport aux États membres sur la mise en œuvre par l’Iran de son programme nucléaire, que Téhéran prévoit également une « expansion significative » de la production d’uranium faiblement enrichi à l’installation nucléaire souterraine de Fordow.

Grossi a déclaré que l’agence informerait l’Iran de son “intention d’augmenter le rythme et l’intensité des activités de vérification à Fordow conformément à l’accord de garanties”.

Il a ajouté que Téhéran “continue d’améliorer les activités d’enrichissement à la centrale nucléaire de Natanz et prévoit maintenant d’installer un deuxième bâtiment de production capable d’accueillir plus de 100 séries de centrifugeuses”.

L’Iran a toujours nié avoir l’intention de fabriquer des armes nucléaires.

Suite au rapport de l’AIEA, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne ont publié une déclaration condamnant « la décision de l’Iran d’étendre davantage son programme nucléaire » comme étant « alarmante ».

La déclaration indiquait que « l’Iran, en augmentant ses capacités de production, au-delà des limites du Plan d’action global conjoint (l’accord nucléaire), et en accélérant sa production d’uranium enrichi, l’Iran a pris d’autres mesures importantes en vidant l’accord de son contenu.”

La déclaration conjointe ajoute que le groupe continuera de consulter ses partenaires internationaux sur “les meilleurs moyens de faire face à l’escalade nucléaire iranienne en cours”.

L’Iran avait informé l’Agence internationale de l’énergie atomique qu’il avait commencé à augmenter l’enrichissement d’uranium à un niveau de pureté de 60 % dans son usine de Fordow, selon la chaîne officielle iranienne « Press TV », plus tôt mardi.

Les médias d’État ont déclaré que Téhéran “a décrit cette décision comme un message fort de la récente résolution anti-iranienne approuvée par le conseil des gouverneurs de l’AIEA”.

La semaine dernière, les États-Unis et leurs alliés ont applaudi l’adoption d’une résolution appelant l’Iran à coopérer à une enquête de l’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations unies sur des traces inexpliquées d’uranium découvertes sur des sites iraniens non déclarés.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *