Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – L’autorité saoudienne “Zakat, impôts et douanes” a répondu vendredi aux questions sur l’autorisation de vendre des boissons alcoolisées sur les marchés libres dans les points de douane du Royaume, soulignant qu'”ils ne sont pas autorisés à être vendus.

L’Autorité de la Zakat, des impôts et des douanes a déclaré, via son compte Twitter, en réponse aux questions, que “l’alcool est l’une des substances qui ne sont pas autorisées à être vendues sur les marchés libres, conformément aux règles et exigences pour l’établissement de marchés libres. ”

Les questions sont intervenues après que l’autorité a annoncé, dans un communiqué, vendredi, définir les règles et conditions d’établissement de boutiques franches dans les ports douaniers aériens, maritimes et terrestres du Royaume, après la décision du Cabinet d’approuver la création de boutiques franches. dans les halls d’arrivée après avoir été limité aux halls de départ.

L’autorité a indiqué que des boutiques hors taxes sont actuellement situées dans les halls de départ d’un certain nombre d’aéroports : l’aéroport King Abdulaziz, l’aéroport King Khalid, l’aéroport King Fahd et l’aéroport Prince Muhammad bin Abdulaziz à Médine, ajoutant qu’elle cherche à se développer au besoin dans ports aériens, maritimes et terrestres, en coordination avec les autorités. légiféré dans les ports douaniers.

L’autorité a déclaré que le travail des boutiques hors taxes était auparavant limité aux halls de départ des aéroports internationaux, mais après la nouvelle décision, elles seront disponibles dans un certain nombre de halls d’arrivée et de départ des ports terrestres, maritimes et aériens selon les besoins. .



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *