Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Les supporters saoudiens se sont opposés aux décisions du Brésilien Wilton Sampaio, arbitre du match de leur pays contre la Pologne, lors de la Coupe du monde 2022.

Certains cas d’arbitrage ont suscité une large polémique, notamment la non-réexécution du penalty accordé en faveur d'”Al-Akhdar” à la 45e minute+, alors que des observateurs ont indiqué que les pieds du gardien polonais Wojciech Szczesny n’étaient pas sur le but. ligne lors de la mise en œuvre, en plus de ne pas expulser le défenseur polonais Matti Cash, après avoir pénétré de force dans le visage du joueur, Mohamed Al-Breik.

L’arbitre syrien Hamdi Al-Qadri, qui figurait sur la liste des arbitres de la Coupe du monde 2006, a commenté à CNN en arabe ces deux cas, en disant : “Les images ont montré que les pieds du gardien polonais n’étaient pas sur la ligne de but, lors de l’exécution du penalty. L’arbitre aurait dû revoir le cas, pour s’assurer de la validité de la garde debout, puis prendre une décision de réexécuter ou non.

Il a ajouté : « L’arbitre a dû exhiber la deuxième carte du défenseur polonais Matti Cash, puis l’expulser, après qu’il soit intervenu imprudemment, en frappant le visage du joueur saoudien avec sa main », expliquant : « La technique VAR ne peut pas être retournée dans ces cas, mais seulement en cas d’expulsion. Direct”.

Hamdi Al-Qadri a poursuivi : « Les décisions de l’arbitre n’ont pas abouti et ont affecté l’issue du match, d’autant plus que l’équipe nationale saoudienne aurait certainement bénéficié de l’expulsion du joueur adverse, puisque ce dernier terminerait le match à dix joueurs. ”

Al-Akhdar a perdu contre l’équipe polonaise avec deux buts sans réponse, au deuxième tour de la phase de groupes de la Coupe du monde au Qatar.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *