Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Après une reprise du tourisme plus forte que prévu en 2022, cette année pourrait voir les touristes internationaux revenir aux niveaux d’avant la pandémie en Europe et au Moyen-Orient, selon l’OMT.

On s’attend à ce que les touristes recherchent de plus en plus des voyages d’un bon rapport qualité-prix en réponse au climat économique difficile actuel.

Sur la base des scénarios prospectifs de l’OMT pour 2023, les arrivées de touristes internationaux pourraient atteindre entre 80 et 95 % des niveaux pré-coronavirus cette année, selon l’ampleur du ralentissement économique, la poursuite de la reprise des voyages en Asie et dans le Pacifique, et l’évolution de l’offensive russe. En Ukraine, entre autres facteurs.

L’OMT s’attend à une année solide pour le secteur, même s’il est confronté à divers défis, notamment la situation économique et l’incertitude géopolitique persistante.

Selon de nouvelles données de l’OMT, plus de 900 millions de touristes ont voyagé à l’étranger en 2022, soit le double du nombre enregistré en 2021, mais toujours 63 % des niveaux pré-coronavirus.

Toutes les régions du monde ont enregistré des augmentations significatives du nombre de touristes internationaux.

La région du Moyen-Orient a connu la plus forte augmentation relative, le nombre d’arrivées ayant augmenté de 83 % par rapport aux chiffres d’avant la pandémie.

L’Europe a atteint environ 80 % des niveaux pré-pandémiques, recevant 585 millions d’arrivées en 2022.

L’Afrique et les Amériques ont chacune renvoyé environ 65 % de leurs visiteurs pré-pandémiques, tandis que l’Asie et le Pacifique n’ont atteint que 23 %, en raison de restrictions plus strictes liées à la pandémie qui n’ont commencé à s’estomper que ces derniers mois.

Le premier Baromètre OMT du tourisme mondial pour 2023 analyse également les performances par région et examine les meilleures performances en 2022, y compris plusieurs destinations qui ont déjà retrouvé les niveaux de 2019.

Dans l’infographie ci-dessus, découvrez les taux de touristes internationaux au cours des années 2020, 2021 et 2022, par rapport aux niveaux d’avant la pandémie de coronavirus en 2019 :

L’Organisation mondiale du tourisme s’attend à ce que la reprise se poursuive tout au long de 2023, alors même que le secteur est confronté à des défis économiques, sanitaires et géopolitiques.

La récente levée des restrictions de voyage liées au COVID-19 en Chine est une étape importante pour la reprise du secteur du tourisme en Asie-Pacifique et dans le monde en général.

À court terme, les destinations asiatiques en particulier devraient bénéficier de la reprise des voyages en provenance de Chine. À la mi-janvier, 32 pays au total avaient imposé des restrictions de voyage spécifiques liées aux voyages en provenance de Chine, la majorité d’entre eux en Asie et en Europe.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *