Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – L’écrivain et professeur de sciences politiques saoudien, Turki Al-Hamad, a attaqué, dans une série de tweets sur son compte Twitter, mardi, ce qu’il a décrit comme la “précipitation et le cri” du clergé pour ” exploiter” n’importe quel événement pour “appeler et faire du prosélytisme” l’islam, il l’a considéré comme “un non-sens total”.

L’écrivain saoudien n’a pas précisé s’il y avait un événement spécifique qu’il voulait dire par son discours, mais ses tweets sont venus au milieu d’allégations circulant sur les réseaux sociaux concernant la présence d’ecclésiastiques au Qatar pour initier les fans de la Coupe du monde à l’islam, ce que CNN n’a pas pu vérifier.

Et la chaîne qatarie “Al-Jazeera” a déclaré dans un rapport que l’un des centres affiliés au ministère des Dotations avait lancé une initiative visant à initier les fans de la Coupe du monde à l’islam à travers des documents religieux traduits en plusieurs langues. Al-Jazeera a rapporté dans un autre rapport que certains hôtels de Doha avaient placé un “code-barres” dans leurs chambres pour introduire l’islam dans toutes les langues.

Al-Hamad a déclaré : « Toute cette précipitation et ces clameurs des prédicateurs, des organisations, des associations et des stars des médias religieux… pour exploiter chaque événement ou événement, religieux ou non religieux, mondial, régional ou local, pour appeler et prêcher l’Islam, et de l’impliquer dans chaque petit et grand, et en supposant le bien. L’intention est qu’ils veulent vraiment répandre la religion pour le bien de Dieu Tout-Puissant, et non pour d’autres aspects et objectifs idéologiques et matériels.

L’écrivain saoudien a ajouté : « Supposons que leurs efforts bénis soient finalement couronnés d’un succès total et que le monde entier devienne un musulman uni, alors ce monde sera-t-il plus beau, plus prospère, plus stable et plus sûr ?

Il a poursuivi en disant : « Alors de quel islam parlons-nous ici ? Il n’y a pas d’islam unique dans ce monde, c’est plutôt un islam antagoniste et belliqueux, et chacun prétend être lié à Layla, et qu’il est le seul exprimant le vrai islam, donc celui-ci mécroira et combattra celui-là selon cette compréhension , et personne ne connaîtra la pure vérité. Avant que les adversaires ne rencontrent son Créateur au Jour du Jugement promis.

Al-Hamad considérait que “dans le monde d’aujourd’hui, la plupart d’entre eux cherchent une fin qui ne prend l’islam que pour monture, il y a ceux qui veulent du prestige et de l’argent, et il y a ceux qui veulent un élan médiatique, surtout des pays, et une propagande qui n’a rien à voir avec la religion, et il y en a qui veulent une réputation ou une autorité politique ou sociale, Quant à celui qui est religieux, c’est la dernière chose à laquelle il pense.

Al-Hamad a conclu ses tweets en disant : “N’impliquez pas les religions dans un monde qui n’a pas besoin de plus de conflits et de rivalités, autant qu’il a besoin de plus de diversité et de tolérance… et laissez fleurir mille fleurs”.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *