(CNN) – Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré lundi que l’Ukraine devait mettre en œuvre les propositions de Moscou relatives au “désarmement et à la démilitarisation des territoires contrôlés par le régime, et à l’élimination des menaces à la sécurité russe, sinon l’armée russe prendra les choses en main”. ”

Lavrov a ajouté, selon l’agence de presse d’État russe “TASS”: “L’ennemi est bien conscient de nos propositions concernant le désarmement, la démilitarisation des territoires contrôlés par le régime et l’élimination des menaces à la sécurité russe à partir de là, y compris nos nouveaux territoires .”

Il a poursuivi : “Ces propositions doivent être réalisées avant qu’il ne soit trop tard, sinon l’armée russe prendra les choses en main.”

Il a déclaré : « En ce qui concerne la durée du conflit, la balle est désormais dans le camp de Washington et de son régime. Ils peuvent arrêter cette résistance inutile à tout moment.

Il convient de noter que le président russe Vladimir Poutine a confirmé que Moscou était prêt à négocier « avec toutes les parties impliquées dans le processus pour trouver des solutions acceptables » à la guerre en Ukraine, selon ce qui a été rapporté par l’agence « TASS » à propos d’une interview que Poutine a donnée à la télévision d’Etat, dimanche.

Il a déclaré: Je ne pense pas que la question soit très dangereuse, je pense que nous allons dans la bonne direction, pour protéger nos intérêts nationaux et les intérêts de nos citoyens et de notre peuple, et nous n’avons tout simplement pas d’autre choix que de protéger nos concitoyens.

Il a poursuivi : « Nous sommes prêts à négocier avec toutes les parties impliquées dans le processus pour trouver des solutions acceptables, mais c’est à elles de décider. Ce n’est pas nous qui refusons de négocier, mais bien eux.

En revanche, le conseiller du président ukrainien, Mykhailo Podolyak, a publié un tweet en réponse au président russe, dans lequel il disait : « Poutine doit revenir à la vérité ».

Podolyak a souligné dans son tweet que la Russie « a attaqué unilatéralement l’Ukraine, tuant des civils », et a indiqué que Moscou « ne veut pas négocier, mais essaie d’échapper à ses responsabilités. Cette affaire est claire, nous allons donc au tribunal.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *