(CNN) Le ministère palestinien de la Santé a annoncé dans un communiqué qu’un garçon de 16 ans avait été tué après avoir été abattu par les forces israéliennes à Ramallah jeudi.

Le ministère de la Santé a déclaré dans son communiqué que le garçon s’appelait “Diaa Al-Rimawi” et qu’il avait été touché “deux balles du côté du dos, la première étant sortie de la poitrine et la seconde de l’abdomen”.

De son côté, l’armée israélienne a déclaré dans un communiqué que des soldats israéliens “avaient tiré sur des suspects” pour avoir lancé des pierres et des bouteilles de peinture sur des véhicules, “mettant en danger la vie de passants” près de la ville d’Aboud à Ramallah.

3 autres Palestiniens ont également été blessés, dont l’un était dans un état critique et a été transféré dans un hôpital israélien, selon le ministère de la Santé et l’agence de presse palestinienne Wafa.

Trois Palestiniens ont été tués plus tôt jeudi lors d’une opération militaire israélienne près et autour de Jénine. L’armée israélienne a déclaré qu’ils avaient été tués lors d’un échange de tirs lors de raids de détention, bien qu’un parent de l’un des trois morts ait déclaré que son cousin avait été tué alors qu’il tentait d’administrer les premiers soins à une autre personne. .

Selon le ministère palestinien de la Santé, le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie s’élève à 165 cette année. L’armée israélienne affirme que la plupart des personnes tuées en Cisjordanie étaient des miliciens ou violemment impliquées dans les forces de sécurité israéliennes.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *