Toutes les nouvelles maisons à Tokyo construites par de grands constructeurs de maisons après avril 2025 doivent installer des panneaux solaires pour réduire les émissions de carbone des ménages, selon un nouveau règlement adopté jeudi par l’assemblée locale de la capitale japonaise.

Le mandat, le premier du genre pour une municipalité japonaise, exige qu’environ 50 grands constructeurs équipent des maisons jusqu’à 2 000 mètres carrés (21 500 pieds carrés) avec des sources d’énergie renouvelables, principalement des panneaux solaires.

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a noté la semaine dernière que seuls 4% des bâtiments où des panneaux solaires pourraient être installés dans la ville en ont maintenant. Le gouvernement métropolitain de Tokyo vise à réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2000.

Le Japon, cinquième plus grand émetteur de carbone au monde, s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, mais fait face à des difficultés car il s’est fortement appuyé sur l’énergie thermique au charbon après la fermeture de la plupart de ses réacteurs nucléaires à la suite de la catastrophe de Fukushima en 2011.

“En plus de la crise climatique mondiale existante, nous sommes confrontés à une crise énergétique avec une guerre russo-ukrainienne prolongée”, a déclaré jeudi à l’assemblée Risako Narikiyo, membre du parti régional de Koike, Tomin First no Kai. “Il n’y a pas de temps a perdre.”



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *